A LA UNEActualitésPolitique

Cité Par L’IGE, Talla SYLLA Se Défend : « On Ne Peut Pas Se Servir Des Institutions Pour Essayer De S’attaquer À Des Adversaires»

Le maire de Thiès n’est pas ébranlé par les observations des rapports de l’Inspection générale d’Etat sur sa gestion.

Il lui est notamment reproché «d’avoir prévu et exécuté certaines activités dans le budget 2015 de la ville de Thiès, alors qu’elles ne relèvent plus du domaine de compétence des villes».

Des observations balayées d’un revers de main par Talla SYLLA. « Vous ne pouvez pas m’enlever la compétence d’appuyer les citoyens thiéssois, ce n’est pas possible. Il reste à nous convaincre que la mairie de Thiès ville ne doit pas soutenir les étudiants, les élèves, les indigents. Donc il va falloir dans le cadre de l’évaluation de l’acte 3 de la décentralisation faire évoluer les choses en se retrouvant autour d’une table pour discuter et réfléchir sur l’acte qui doit être enrichi », se défend le maire de Thiès.

Et Talla SYLLA de voir une main politique derrière le rapport de  l’IGE. «Je pense que quand on est à côté du président de la République, on ne peut pas se servir des institutions pour essayer de s’attaquer à des adversaires politiques ou à de futurs adversaires politiques. Je ne suis l’adversaire politique de personne. Je suis au service exclusif de mes administrés, et au-delà des citoyens du pays», soutient-il. Avant de magnifier son travail : « depuis 2014, nous nous sommes engagés dans un processus sobre et vertueux. Nous nous sommes  engagés à donner corps à notre credo : éthique, transparence, efficacité et ouverture ».

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 + 7 =


Bouton retour en haut de la page