Société

Arrêt des prières du vendredi : 500 sur 4500 mosquées n’ont pas respecté la mesure (ministre)

Avant même l’État d’urgence décrété par le Président de la République à cause du coronavirus, le gouvernement avait interdit les rassemblements et demandé aux chefs religieux à l’Organisation des Imams et oulémas de suspendre les prières du vendredi à la mosquée. Même si l’appel n’avait pas fait l’unanimité, les autorités comptent procéder de la sorte pour les prochains vendredis sur l’étendue du territoire.

L’annonce a été fait par le ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye qui était en conférence de presse ce mardi. ‘’La religion est très sensible, c’est pourquoi, nous ne prenons pas certaines décisions. On fera comme la dernière fois, en demandant aux chefs religieux et imams d’éviter les rassemblements dans les mosquées. La dernière fois sur les 4500, environ 500 mosquées seulement n’ont pas respecté (la mesure). Cette fois, on espère que 100% des mosquées du pays votre vont respecter cette demande’’, a fait savoir Aly Ngouille Ndiaye.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 + 1 =


Bouton retour en haut de la page